Connexion Asrecane

DE CLOVIS A ENGUERRAND : Compte rendu

Certaines pierres ont une histoire, parfois imaginaire, qui, lorsqu’elle est bien racontée, est un véritable plaisir à écouter.

Ces quelques mots résument, à eux seuls, la magnifique journée que les 34 participants, guidés par Chantal, Gaëlle et Patrick, ont passée.

Le soleil était au rendez-vous et à 10 heures, comme prévu, nous franchissions les grilles de notre première destination : l’Abbaye Saint Jean des Vignes de Soissons.

cr1-6

Effet de surprise totale pour certains qui découvraient ce site et pouvaient admirer le portail et les flèches magnifiques, témoins d’un passé récent, qui se découpaient sur le ciel azuré.

cr3-2cr4-1

Après une visite détaillée des lieux, nous reprîmes notre car pour nous diriger vers la cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais de Soissons.

cr5cr6

Avec ses 116 m de long et ses 66 m de haut, cette cathédrale est classée  avec celles de Reims, Amiens et Paris, parmi les grandes cathédrales gothiques de France.

Si vous passez par Soissons, n’hésitez pas à faire le détour pour découvrir ces véritables  joyaux.

Midi sonnait au dessus de nos têtes.

Après avoir pris congé de nos guides, Chantal et Gaëlle, nous nous dirigeâmes vers Coucy-le-Château sis à quelques lieues de là.

Arrivés à destination, nous nous sommes attablés dans une excellente auberge. Les mets étaient délicieux et à notre gré.

cr7-2

Nous allions maintenant découvrir ce site qui, avant la première guerre mondiale, était l’un des plus visités de France.

cr8-2

C’est Sieur Patrick, notre guide, accoutré comme à l’époque médiévale, qui nous accueillit, dans un premier temps, à la Tour-musée, pour nous présenter, sur maquette, les différentes étapes de la construction des fortifications.

cr11-1C’est tout un pan de l’Histoire, et pas seulement celle de Coucy et du Moyen Age, qu’allait nous faire découvrir notre  intarissable guide, au cours de notre visite de la Basse-Cour et du Château.

cr10

 

 

Passionné et passionnant, Patrick nous fit passer de l’antiquité avec les Preux et les Preuses, au début du 20ème siècle marqué, en ce jour du 27 mars 1917, par la fin désastreuse du château de Coucy.

cr9

C’est ce jour là qui fut choisi par l’armée allemande pour transformer en champ de ruines ce magnifique édifice.

Cette journée chargée d’histoire prit fin vers 17h30 pour le groupe de gentes dames et gents damoiseaux que nous formions

Claude BARAN et Alain LAURENT